img_1459modifLes meules que vous apercevez ici sont des meules qui ont perdu leur fil et qui sont devenues inutilisables à force d'avoir servies à broyer tant de châtaignes.

A présent elles  sont utilisées comme tables de jardin l'été a l'ombre des noisetiers . 

Antoine CIOSI, dans son livre, (UNE ODEUR DE FIGUIER SAUVAGE) :

"Sous la treille aux raisins encore verts, juste à côté du jujubier, une meule à la retraite nous servait de table."